Signez la pétition pour donner la promesse de voter pour un candidat qui soutient les 10 points de la Charte des Droits Numériques.
× 3782 citoyens ont promis de voter
Pays
Pays
Österreich
Belgique/België
Bulgaria
Hrvatska
Cyprus
Česká republika
Denmark
Eesti
Suomi
France
Deutschland
Greece
Magyarország
Republic of Ireland
Italia
Latvija
Lietuva
Luxembourg
Malta
Nederland
Polska
Portugal
România
Slovensko
Slovenija
Espana
Sverige
United Kingdom
Votre promesse a été prise en compte ! Votre vote peut maintenant compter - Revenez le jour qui précède les élections et découvrez quel candidat dans votre circonscriptions soutient les droits numériques!
Champ nom est obligatoire.
Cet email est déjà utilisé!
Confirmez votre promesse en cliquant sur le lien dans le courriel.
Votre promesse pour les droits numériques en Europe

À propos

WePromise.eu était une campagne innovante qui a cherché à mettre les droits numériques au programme des élections européennes de 2014. Elle a bénéficié d'un large soutien tant de la part de la classe politique, que de la société civile et des citoyens. Cette campagne a été menée par un réseau de 36 organisations européennes de défense des droits civils et d'activistes qui ont uni leurs forces à Bruxelles au travers de European Digital Rights et ce en collaboration avec le collectif GoVeto et 17 organisations partenaires. Les membres participants au sein d'EDRi étaient:




Le nouveau Parlement européen sera extrêmement important pour nos droits numériques, puisque de futures législations sont attendues sur le droit d'auteur, la cybercriminalité, la protection des données et la surveillance. Le projet WePromise a promu un programme positif pour les droits numériques au sein du Parlement de l'UE, et ce pour les cinq années à venir.

L'idée  de WePromise était simple: la possibilité d'une promesse mutuelle était offerte aux candidats et aux électeurs. Les candidats promettaient de soutenir une charte de dix principes des droits numériques. Les citoyens promettaient de voter pour les candidats qui avaient signé la Charte.